Ail des ours

L’ail des ours (Allium ursinum), également appelé ail sauvage ou ail des bois, est ainsi nommé en référence à une légende selon laquelle, après l’hibernation, ces mammifères se mettent en quête de ces feuilles pour se purger.

 

C’est une plante de sous-bois frais et ombragés, à fleurs blanches, de 20 à 50 cm de hauteur, qui forme parfois de vastes colonies. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur d’ail.

 

On peut manger ses feuilles comme légume ou condiment, ainsi que son bulbe (qui est cependant assez coriace). Les boutons floraux (que l’on peut récolter d’avril à juin) sont également comestibles. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

Attention cependant : avant floraison, l’ail des ours peut être confondu avec le muguet, l’ornithogale, le colchique d’automne ou le sceau de Salomon, qui sont tous très toxiques. La distinction peut facilement se faire grâce à l’odeur d’ail propre uniquement aux feuilles froissées de l’ail des ours.

 

Ail des ours