Flore de garrigue

Entre causse et garrigue, laissez-vous séduire par la partie la plus méridionale de l’itinéraire, avec sa flore typique.

 

Le chemin se respire…

Le chemin se mange…

Le chemin s’admire…

 

C’est un paysage odorant, où le parfum entêtant des chèvrefeuilles se mêle à celui des buis et des amélanchiers en fleurs.

C’est un paysage gustatif, où l’on pourra cueillir thym et asperges sauvages.

Sur ces sols arides et caillouteux poussent les asphodèles, et bien d’autres trésors que nous vous laissons découvrir par vous-mêmes !

 

Photo: Franz Xaver. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lonicera_etrusca_3.jpg

Photo: Franz Xaver. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lonicera_etrusca_3.jpg

Le Chèvrefeuille d’Étrurie (Lonicera etrusca) se couvre, de mai à septembre, de fleurs blanches ou jaunes, teintées de rose pourpre.

 

Thym en fleur, sur le causse de Blandas

Thym en fleur, sur le causse de Blandas

 

Photo: Xavier Béjar. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Asparagus_acutifolius_(8574992075).jpg

Photo: Xavier Béjar. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Asparagus_acutifolius_(8574992075).jpg

Dès le mois de mars, ouvrez l’oeil! L’asperge pointe le bout de son nez…

 

Photo: Jean-Pol GRANDMONT. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:0_Asphodelus_albus_-_Samo%C3%ABns_(3).JPG

Photo: Jean-Pol GRANDMONT. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:0_Asphodelus_albus_-_Samo%C3%ABns_(3).JPG

Qu’ils sont beaux, les Enfers, chez Homère : dans l’Odyssée, le poète évoque les morts marchant dans une prairie d’asphodèles… Amis randonneurs, pour connaître pareil bonheur, point n’est cependant besoin de trépasser : il vous suffit de vous rendre sur le chemin de Saint Guilhem !